Agility

Cette discipline a été crée en 1977 en Angleterre. A l'origine il s'agissait d'un spectacle visant à divertir les visiteurs de la plus grande exposition canine d'Angleterre: la CRUFT.

 

Un projet de règlement est élaboré et présenté à la S.C.C. le 20 octobre 1987. Le 1er janvier 1988, la Société Centrale Canine homologue définitivement l'Agility.

 

L’agility est une discipline ouverte à tous les chiens, de race ou non. Elle consiste à leur faire négocier divers obstacles, dans le but de mettre en valeur leur intelligence et leur souplesse. C’est une discipline d’agilité et non pas de vitesse. L’agility est donc un jeu éducatif et sportif, qui favorise la bonne intégration du chien dans notre société. Elle implique une bonne harmonie entre le chien et son maître et aboutie à une entente parfaite de leur équipe.

 

Il est donc nécessaire aux participants de posséder les bases élémentaires d’éducation et d’obéissance. Le parcours est composé d’obstacles à franchir dans un temps de base défini et selon un ordre imposé.

 

Les chiens sont classés selon leur taille et leur vélocité, en quatre catégories :

  • Catégorie A pour les chiens de moins 37cm au garrot
  • Catégorie B pour les chiens de 37cm et moins de 47cm au garrot
  • Catégorie C pour les chiens de 47cm et plus au garrot
  • Catégorie D pour les chiens de type molossoïdes ou les chiens peu véloces comme le Dogue allemand, le Léonberg, le Rotweiller ...

En fonction de ces différentes catégories on règlera la hauteur des sauts à :

  • 35 cm pour les chiens de la catégorie A
  • 45 cm pour les chiens des catégories B et D
  • 60 cm pour les chiens de la catégorie C

Obéissance

 

En Obéissance l’accent est donné en priorité absolue sur le « Qualificatif ».

 

L’Obéissance a pour objectif de permettre à tout propriétaire de chiens de mieux comprendre et de communiquer avec lui, au travers d’exercices simples, sans contrainte et accessible à tous, afin de vivre en totale complicité avec son compagnon. 

 

Le chien doit montrer au travail, sa disponibilité, sa souplesse à obéir aux commandements, son enthousiasme et sa rapidité dans l’exécution ; et l’on doit toujours voir une équipe gaie, unie et harmonieuse.


Elle est articulée sur quatre niveaux de progression :

  • Le brevet, pour les chiens débutants.
  • La classe I
  • La classe II
  • La classe III internationale, gérée par la FCI

 

Les classes I et II peuvent être aménagées au niveau national. Toutes dispositions internationales pouvant amener une amélioration dans l’exécution des exercices doivent être prises en compte.

 

 

L’obéissance peut être pratiquée par toute personne possédant un chien sociable, quelle que soit sa race ou ses origines. Elle révèle la complicité du chien avec son maître et met en valeur ses qualités naturelles.

 

La plupart des races canines y ont accès, l’âge des chiens pour la présentation est de 12 mois.

 

Elle est ouverte aux chiens inscrits au « Livre des Origines Françaises », et par dérogation du conseil d’administration de la S.C.C. aux chiens non L.O.F.

 

Elle est enseignée dans les clubs canins rattachés aux Sociétés Canines Régionales.

 

Tous les exercices du programme des concours d’Obéissance sont réalisés naturellement par le chien dans la vie de tous les jours, il s’assoit, se couche, se lève, se porte en avant, trouve un objet, etc … de manière innée et quand bon lui semble :

La difficulté pour le maître sera de les lui faire faire sur ordre ou commandement en fonction du programme.

 

Le championnat et Coupe de France sont disputés chaque année. La sélection se fait au moyen de sélectifs pour départager les meilleurs chiens qui iront à la Coupe de France.

Une sélection des meilleurs chiens participera au Championnat d’Europe ou du Monde qui est organisée chaque année dans un des pays affilié à la F.C.I.

 

L’obéissance Internationale se différencie d’autres disciplines par l’introduction de qualificatifs : Excellent, Très Bon, Bon, Suffisant, qui correspondent à une fourchette de points. La notion du qualificatif a la particularité de sensibiliser le spectateur sans qu’il soit connaisseur des règles.

 

 

Field-Trials Epreuve de chasse

Disciplines ouvertes aux chiens de berger et de garde inscrits à un livre d'origines, elles font appel aux meilleures qualités du chien par des exercices de sauts exigeant conditions physiques et souplesse, par des exercices d'assouplissement synonymes d'une obéissance parfaite, alliant courage, hardiesse et équilibre caractériel. Des concours sont organisés (brevet, échelons I, II, III) Chaque année a lieu un

 

Championnat de France

La finalité des Field-Trials, consiste en l'amélioration des Chiens d'Arrêt, des Retrievers, des Broussailleurs, par la découverte sur le terrain des meilleurs représentants de chaque race en leur accordant le titre Trialer.

    

Des épreuves de menées à voix sur lièvres, la recherche au sang, les chiens de cavage (chasse sous terre), toutes ces épreuves permettent l'obtention du CACT (Certificat d'Aptitude au Concours de Travail) de la S.C.C. ou du C.A.C.I.T (Certificat d'Aptitude au Championnat International de Travail) de la F.C.I. 
     

Ceci contribue à la reconnaissance des chiens et les désignant à l'attention des éleveurs et des utilisateurs que sont les chasseurs.

 

Il existe un certain nombre d'autres épreuves :

  • le BICP (Brevet International de Chasse Pratique) il s'agit d'épreuve en deux parties : X Sur terre en présence de gibier X A l'eau avec recherche de gibier
  • le B.T.E. (Brevet de Travail à l'Eau) et les concours Saint HUBERT (le chasseur et son chien)

 

Pistage

Il existe deux types d’épreuves, libre (B et C) ou le chien est amené à pister seul afin de retrouver un objet au bout de piste et le ramener au maître, et au trait de limier (PF, TL et TLS), ou il est habillé d’un harnais tenu en longe de 10 m afin de relever des objets et découvrir le traceur.

 

Les épreuves de pistage permettent de mettre en valeur des qualités essentielles du chien : ses capacités olfactives, c’est à dire son flair, mais aussi un équilibre à toute épreuve sur les terrains boueux, neigeux, secs… voir pollués par les insecticides et les engrais chimiques.

    

Les compétitions incluent dans leurs programmes des épreuves de pistage bien définies. En effet, le juge décide par rapport au règlement en vigueur, du tracé, le nombre et la nature des angles « aigus, droits ou obtus », la présence ou non de fausse piste, le délai d’attente entre le tracé de la piste et le travail du chien…

 

Il peut ainsi évaluer les capacités du chien à suivre une piste, à ne pas se laisser entraîner sur des odeurs étrangères « fausse piste », à détecter les objets perdus et à identifier la personne ayant tracé la piste.

 

 

Ring

Disciplines ouvertes aux chiens de berger et de garde inscrits à un livre d'origines. Elles font appel aux meilleures qualités du chien par des exercices de sauts exigeant conditions physiques et souplesse, par des exercices d'assouplissement synonymes d'une obéissance parfaite, alliant courage, hardiesse et équilibre caractériel. Des concours sont organisés (brevet, échelons I, II, III) Chaque année à lieu un Championnat de France.

 

 

RCI

C'est une discipline d'inspiration germanique qui comporte des exercices d'assouplissement, de défense et de pistage.


Ce concours international est classé comme suit :
- Le R.C.I. 1 : concours international classe 1
- Le R.C.I. 2 : concours international classe 2
- Le R.C.I. 3 : concours international classe 3


L'âge minimum d'admission dans ces divers niveaux est de :
- 14 mois pour le R.C.I. 1
- 16 mois pour le R.C.I. 2
- 20 mois pour le R.C.I. 3


C'est un sport canin qui met particulièrement en valeur les sujets exempts de peur, de lymphatisme et de tristesse.